Home / Conseil communal / Budget 2012

Budget 2012

Lors du dernier Conseil Communal du 8 décembre 2012, nous avons adopté le budget 2012 proposé par la Municipalité !
Voilà mon speech avant le vote, au nom du PSR

Les thématiques financières occupent notre Conseil depuis  quelques semaines. Après l’arrêté d’imposition, nous allons aborder ce soir le budget 2012 et le plafond d’endettement pour la prochaine législature.

Ces thèmes, intimement liés, sont abordés en toute transparence, tous les éléments nécessaires à leur compréhension nous ont été communiqués.  La Municipalité soutient une position unanime.

Les caractéristiques de notre ville, dans le contexte actuel, sont des ressources plus rares que celles d’autres collectivités comparables, des retards à rattraper dans certaines prestations et structures, et des besoins de développement conséquents. La Ville de Renens, en accord avec ses ressources et valeurs répond aux besoins prioritaires de sa population avec une perspective de développement durable, et ceci sur un mode participatif.

La ville de Renens est au cœur d’une région en plein développement. La fenêtre d’opportunité, actuelle est unique. Elle doit être saisie pour bénéficier des financements mis à disposition par le Canton et la Confédération. Ne pas les saisir prétériterait, et reporterait à des dates lointaines, voire improbables certains projets. Une partie du futur de notre ville se décide maintenant.  L’avenir du futur de notre ville, de l’agglomération et du district dont nous sommes le chef-lieu sont tributaires des décisions de cette soirée.

Tous les projets à venir feront l’objet de préavis qui seront débattus, aussi en fonction de l’évolution et du contexte économique.

S’agissant des ressources financières,  la ville pratique une politique cohérente en maintenant la valeur de son taux d’imposition. Politique d’autant plus nécessaire que d’importantes diminutions d’entrées ont été concédées par des réductions d’impôts décidées à des échelons supérieurs (confédération, canton). Réduction souvent minimisées lors des présentations par ailleurs, et des reports de charges « en domino » de la confédération aux cantons, puis  des cantons aux communes. Par exemple, la route de Cossonnay a été transférée du canton patrimoine communal. Des réfections importantes ont été nécessaires peu de temps après, aux frais de la commune.

Les finances du canton se sont améliorées, sans doute aussi, par quelques transferts de charges aux communes. Le futur est sans doute un développement  assumé en partenariat avec les collectivités publiques essentielles que sont le canton et les communes.

Ainsi le groupe socialiste adhère pleinement, et soutient les deux éléments essentiels proposés ce soir que sont le budget 2012 et le plafond d’endettement

La qualité du  développement de notre Ville, de son futur, et du  « vivre ensemble «  que nous voulons  continuer à développer en dépendent.

 

 

Victoria Ravaioli-Thibaud
Présidente de groupe PSR