Home / Conseil communal / Résolution – « Halte aux exécutions des prisonniers politiques en Iran »

Résolution – « Halte aux exécutions des prisonniers politiques en Iran »

Aso Piroti, 14 novembre 2013

La résolution adressée aux autorités fédérales afin d’intervenir auprès du gouvernement iranien pour stopper l’exécution des prisonniers politiques en Iran.

Notre pays a finalement réalisé des progrès importants en faveur du respect des droits humains. Notre système fédéral arrive à garantir d’une manière exemplaire le droit de nos citoyens. Les langues et les cultures différentes sont respectées et cette diversité constitue la richesse et la force indéniable de la Suisse moderne. Forte de cette belle expérience historique et évolutive, la Suisse a toujours soutenu les efforts démocratiques dans le monde afin d’arrêter l’exploitation de l’homme par l’homme.

Les changements intervenus depuis ces dernières années en Iran nous ont conduit à croire que les autorités iraniennes entament des réformes afin d’ouvrir un dialogue serein et constructif avec la population iranienne ainsi que avec le monde extérieur. Le peuple iranien a élu, le mois de juin 2013, le réformateur M. Hassan Rohani comme président de la République. Les iraniens attendent de M. Rohani de diriger les actions de son gouvernement dans le sens de ses promesses de campagne présidentielle : d’ouvrir l’Iran vers l’extérieur, d’assurer la liberté d’expression à la population iranienne, de respecter les droits humains et surtout  de garantir le respect des droits des minorités Baloutche, Azéri, Turkmène, Arabe et Kurde.

Durant les deux derniers mois de nombreux prisonniers politiques ont été malheureusement exécutés en Iran.  Est-ce la politique de gouvernement actuel ou ceux de ces opposants intérieurs de saboter les mesures de réformes ? En tout cas, il s’agit d’un acte inhumain de prendre la vie des prisonniers politiques. Les dernières victimes de ces exécutions politiques sont Sherko Maarefi, Abibollah Golparipour et Raza Esmaili tous d’origine kurde. Selon les informations crédibles, la vie de nombreux prisonniers politiques est en réel danger.

Il est urgent d’agir et de soutenir tous les efforts pour arrêter ses exécutions et finalement pour les sauver. La Suisse jouit d’une relation privilégiée avec l’Iran. La conférence de trois jours de la semaine dernière à Genève et le soutien de la Suisse en faveur de l’Iran vers le monde est un exemple évident de cette relation.  Je vous demande de bien vouloir soutenir la résolution qui demande aux autorités fédérales à :

  • Intervenir auprès des autorités iraniennes afin d’arrêter sans délai les exécutions des prisonniers politiques.
  • Soutenir les réformes démocratiques en Iran pour garantir les droits des minorités  Baloutches, Azéri, Turkmène, Arabe et Kurde.
  • Encourager le gouvernement iranien pour trouver une solution pacifique à la question du peuple kurde en Iran.