Home / Conseil communal / Interpellation – « De l’activité physique, du sport, toute l’année. »

Interpellation – « De l’activité physique, du sport, toute l’année. »

Richard Neal, 19 juin 2014

Depuis plusieurs années maintenant, la Commune met à la disposition des sociétés locales les salles de gymnastique et de rythmique. L’occupation de ces salles avoisine le 100% presque tous les soirs de la semaine. Plusieurs centaines d’adeptes d’activité physique et sportive en bénéficient. L’occupation de ces salles atteste de son besoin.

Malheureusement, lors des vacances scolaires, toutes ces salles sont fermées et les sociétés locales se trouvent sans lieux d’entraînement ou de compétition. Les horaires scolaires dictent les activités.

Selon le sport, l’activité physique pratiquée, des solutions « palliatives » peuvent être trouvées : en s’entrainant sur les terrains de foot ou dans les préaux des écoles, et encore, tout cela en fonction de la météo.

Ceci pénalise les sociétés sportives, en déficit d’entrainement lors de la reprise du championnat au début septembre, alors qu’ils n’ont pas pu s’entrainer correctement durant l’été.

Certes les vacances d’été sont mises à profit pour des travaux d’entretien et travaux et de nettoyage : ce qui est pertinent et nécessaire. Ceux-ci se font cependant, essentiellement durant les 2 premières semaines de vacances de juillet. Il me parait regrettable qu’à l’heure ou la Commune de Renens consent à d’importants efforts pour promouvoir l’activité physique auprès de l’entier de la population, juniors et seniors confondus ; les adaptes « naturels », « spontanés » d’une activité physique et sportives soient « empêchés », freinés dans leurs activités habituelles. Pouvoir poursuivre des activités physiques, sportives, associatives hors des périodes scolaires participe aussi à la qualité de la vie d’une commune qui veut faire « ville », et contribue à améliorer ses prestations.

D’autre part, compte tenu des investissements conséquents réalisés par la Ville pour améliorer ses infrastructures scolaires, y compris les salles de gymnastique, Collège de Florissant, du Léman et du Censuy, il me paraît essentiel d’exploiter au maximum ces infrastructures, de les rentabiliser, et d’en faire bénéficier un maximum de personnes au travers des associations et des clubs. Il est utile de rappeler que la majorité des membres de ces clubs habitent la Ville de Renens et participent au financement de ces structures.

Certes, la mise à disposition pour de plus longues périodes, des salles de gymnastique et de rythmique, peut générer des coûts (planification des travaux d’entretien – entretiens plus « intensifs » – besoins accrus en conciergerie). Le ratio coût/bénéfice de cette opération pour la population en général, en terme de santé et de plaisir me paraît, cependant largement profitable. Je demande donc :

– Que les sociétés locales puissent disposer des salles d’entraînement durant le mois d’août, les vacances d’octobre, les relâches de février ainsi que lors des ponts fériés de l’Ascension, de Pentecôte et du Jeûne Fédéral.

– Que toute nouvelle construction scolaire ou toute rénovation conséquente intègre et favorise, dès le concours d’architecture, une exploitation mixte – scolaire et par les sociétés locales – des salles de gymnastique, ainsi que de quelques salles pour les associations.