Home / Conseil communal / Interpellation – La Place du Marché est un îlot de chaleur !

Interpellation – La Place du Marché est un îlot de chaleur !

Chacune et chacun aura constaté la chaleur qu’il peut faire en été sur la Place du Marché.

Ces températures élevées constituent un problème tant pour les clients du marché que pour les maraîchers. 

L’un d’entre eux m’a récemment fait remarquer qu’avec de telle chaleurs, les fruits et légumes se flétrissaient et pourrissaient très rapidement.

Ce qu’il convient de constater, c’est qu’avec le réchauffement climatique et les canicules estivales, la Place du Marché est devenue ce que l’on appelle un authentique îlot de chaleur.

Ce phénomène, bien connu, est la plupart du temps lié au bétonnage intensif des espaces publics situés au coeur des agglomérations. Il procède de l’effet conjugué de la réverbération des immeubles sur des surfaces bétonnées, ce qui produit une amplification de la température.

Il y a de cela quelques années, lors de la rénovation de la Place du Marché, il a été décidé de généraliser le bétonnage de cet espace public.

Aujourd’hui, face à l’augmentation des température constatées partout dans les villes, existe des techniques qui permettent de lutter contre ce que l’on appelle des îlots de chaleur.

Que ce soit par l’installation de revêtements de sols qui permettent une meilleur circulation de l’air, par la végétalisation de certains espaces publics ou par le remplacement de blocs et de surfaces bètonnées par du mobilier urbain en bois, des solutions existent pour combattre les effets de la réverbération et de l’augmentation des températures en milieux urbains.

Interpellation

  • La Municipalité a-t-elle constaté le problème, et si oui, prévoit-elle de prendre des mesures pour y rémédier ?
  • Est-il prévu de repenser cette place pour quelle redevienne agréable à vivre toute l’année y compris pendant les périodes de fortes chaleurs et ces travaux figurent-ils dans un futur plan d’investissement ?
  • Certaines des mesures qui sont à envisager prendront un certain temps. Toutefois est-il envisageable d’améliorer la situation déjà pour l’été prochain ceci même avec des aménagements provisoires.

Renens, le 10 décembre 2020

Ali Korkmaz, Conseiller communal socialiste