Home / Conseil communal / Interpellation – Quelle est la disponibilité de toilettes publiques dans les parcs et au long des promenades de Renens ?

Interpellation – Quelle est la disponibilité de toilettes publiques dans les parcs et au long des promenades de Renens ?

Les beaux jours seront de retours bientôt. La population de Renens aime fréquenter les espaces verts que la Ville s’engage avec enthousiasme à développer depuis plusieurs années. Ainsi, parcs et promenades feront bientôt à nouveau la joie des jeunes et des moins jeunes. Qui plus est, l’activité à l’extérieur, si pas de masse, semble être covid-compatible. Il faut donc que la ville soit prête à accueillir cette envie de vert de la population dans les meilleures conditions.

Si Renens propose à sa population de plus en plus de parcs et de promenades, force est de constater que les conditions pour profiter pleinement d’une escapade à l’extérieur ne sont pas toujours réunies. C’est notamment le cas du manque de toilettes publiques dans un certain nombre de ces endroits. Ceci a pour conséquence que les plus jeunes (surtout, mais pas seulement) se rabattent sur des solutions « artisanales » pour se soulager, les services de la maison représentant souvent une cible bien trop éloignée pour une petite vessie, de plus en plein jeux. Mais il n’y a pas que les petit-e-s qui peuvent être pris-e-s d’une envie pressante !

L’intention n’est pas celle de culpabiliser les individus qui se retrouvent dans ce récit, mais de s’assurer que des alternatives plus hygiéniques soient disponibles, pour le bien-être de tout le monde.

Ainsi, les signataires de la présente interpellation ont l’honneur de poser les questions suivantes à la Municipalité :

  • Est-ce que la Municipalité reconnaît le problème du manque de disponibilité de toilettes publiques dans les parcs et au long des promenades de la Ville qui soient accessibles au public ?
  • Si c’est le cas, est-ce que des mesures sont envisagées ? Si oui, lesquelles ? Si pas, pour quelles raisons ?
  • Si des mesures sont envisagées, est-ce que les usagers plus assidus et fragiles, notamment les crèches, écoles et les représentant-e-s des personnes à mobilité réduite (personnes âgées, individus porteurs d’handicaps) ont été ou vont être consultés ?

Autrice : Chiara Storari, conseillère communale PSR

Signataires : Frédérique Beauvois, Eugène Roscigno, Jeton Hoxha, Oumar Niang, Michele Scala et Aline Segin