Home / Conseil communal / Postulat : Au chaud et au sec : quelle offre de midi pour nos élèves du secondaire ?

Postulat : Au chaud et au sec : quelle offre de midi pour nos élèves du secondaire ?

La Ville de Renens s’efforce depuis des années de compléter son offre en parascolaire pour ses écoliers. L’attention se porte prioritairement sur les enfants de primaire, et c’est là bien naturel. Les plus jeunes enfants sont les moins à même de se débrouiller seuls et des solutions doivent prioritairement être trouvées pour eux.

Cependant, les « grands » de 12 à 15 ans ne doivent pas pour autant être oubliés. Actuellement, une dizaine de places leur sont réservées au réfectoire du Léman où ils peuvent manger un repas chaud. Ce qui est une très bonne chose, mais ce qui n’est clairement pas suffisant, Renens comptant environ 2 397 élèves tous âges confondus (2018, Statistique Vaud).

Cette année, Renens a accueilli au collège du Léman des élèves de raccordement d’autres villes. Des solutions ont dû être trouvées pour les accueillir, l’éloignement de leur domicile rendant impossible un retour chez eux pour midi. Des tables ont donc été installées dans le hall d’un bâtiment, places qui sont prises d’assaut également par d’autres élèves que ceux auxquels elles étaient destinées.

Cela démontre non seulement qu’il y a une demande – ce dont personne ne doute ­–, mais également qu’il existe des solutions qui peuvent être mises en place rapidement par nos autorités pour un prix abordable et pour un coût parfaitement acceptable au vu de la prestation publique que cela représente pour les enfants et les parents de notre ville. La buvette du stade du Censuy qui est à deux pas de notre école secondaire, les halls des bâtiments, les salles de décharge, etc. sont autant de pistes à envisager pour accueillir ces enfants.

Rappelons en outre que l’article 63a de la Constitution vaudoise stipule que « les communes organisent un accueil parascolaire surveillé, facultatif pour les familles, sous forme d’école à journée continue dans les locaux scolaires ou à proximité, pendant toute la durée de la scolarité obligatoire [c’est moi qui souligne] »[1], soit également pour les enfants du secondaire. L’enjeu de ce postulat – en plus d’être social – est donc également constitutionnel.

Nous avons toutes et tous à gagner d’offrir à nos jeunes adolescents un lieu qui leur est dédié pour le repas de midi. C’est pourquoi je demande aujourd’hui à la Municipalité de mettre en place un lieu d’accueil pour nos élèves du secondaire, pour que ces derniers puissent manger au chaud et au sec tout au long de l’année.

Frédérique Beauvois, Conseillère communale socialiste à Renens


[1] Constitution du canton de Vaud du 14 avril 2003 (Etat le 11 mars 2020), voir https://www.admin.ch/opc/fr/classified-compilation/20030172/202003110000/131.231.pdf, p. 13.