Home / Conseil communal / Résolution – « Pour garder un magasin de proximité ouverte: La Coop de Florissant »

Résolution – « Pour garder un magasin de proximité ouverte: La Coop de Florissant »

Oumar Niang, 19 juin 2014

Pris par l’urgence de la fermeture de la Coop qui a été confirmée pour août 2014, plus précisément le 26. Au vu des 1335 signatures récoltées, surtout pour les personnes âgées et/ou à mobilité réduite, nous nous voyons contraints de devoir déposer cette résolution : Les groupes fourmi rouge, les verts et les socialistes proposent d’adopter la résolution suivante:

« Le Conseil communal de Renens dans sa séance du jeudi 19 juin 2014 a pris connaissance de la pétition qui lui a été adressée au sujet de la fermeture du magasin de quartier Coop situé dans le quartier de Florissant. Conscient des préoccupations exprimées par les pétitionnaires, demande à la Municipalité de Renens d’intervenir auprès de la société Coop dans les plus brefs délais pour garder ouvert son magasin de quartier ».

En tant qu’habitant du quartier, j’aimerais partager ici l’inquiétude et la non-compréhension des habitants du quartier. Ils donnent l’exemple de la Migros de Florissant qui est maintenue, malgré la Migros du Centre Malley Lumières. Monsieur Murgia, Directeur de la région Suisse romande de la Coop, dans une réponse aux pétitionnaires qui est affichée sur un tableau de la Coop de Florissant au vu et au su de tout-le-monde, écrit et je cite « Compte tenu du développement des quartiers environnants, de la densification de la population, des demandes de plus en plus grandes de la clientèle […], Coop devait trouver une solution plus adaptée. ». Pas une seule fois, il a fait fit des désagréments que cela pourrait amener, particulièrement pour les personnes à mobilité entamée. Au lieu de prendre en compte la dimension humaine, je vous rappelle que ce magasin est à cheval entre deux communes Prilly et Renens, la seule dimension mercantile importe à M. Murgia et à la Coop. Pour terminer, j’aimerais saluer ici le dévouement et l’engagement des porteurs de la pétition, particulièrement Mesdames Conchita Neet-Sarqueda et Verena Berseth, qui n’ont ménagé aucun effort pour que ces personnes puissent se faire entendre.