Home / Conseil communal / Question simple – « Relative à l’association de quartier « Cœur de Ville ». »

Question simple – « Relative à l’association de quartier « Cœur de Ville ». »

Patricia Zurcher, 10 mai 2012

J’ai le plaisir ce soir de vous annoncer la naissance d’une nouvelle association de quartier appelée Cœur de Ville.

Cette association a vu le jour le 1er février 2012 et elle compte déjà une bonne trentaine de membres, tous habitants de la Place du Marché ou des rues avoisinantes qui constituent le cœur de notre Ville.

Très vite, nous avons pu réunir des représentants des différentes rues et îlots visés, mais aussi des personnes d’âges et d’horizons très divers, et cette diversité nous réjouit beaucoup.

Nos premières réunions se sont tenues dans les locaux de Globlivres et du CRA, et cette collaboration avec les institutions culturelles du centre-ville correspond à l’un des buts centraux que nous nous sommes fixés dès le départ.

En effet, l’association a pour but de contribuer activement au développement d’une meilleure cohabitation des habitants du quartier concerné et d’une animation conviviale du centreville.

Pour ce faire, l’association prévoit:

– d’organiser des manifestations festives et culturelles pour ses habitants

– de présenter des projets susceptibles d’accroître la qualité de vie dans le quartier, mais aussi

– de collaborer avec d’autres personnes et institutions poursuivant des buts analogues, et enfin – de servir d’organe d’information entre la Municipalité et les habitants du quartier, en dialoguant de manière constructive avec les autorités.

Nous envisageons également de collaborer avec les commerçants du centre-ville pour certains de nos projets.

Lors de notre première assemblée de quartier, qui s’est tenue le 4 avril 2012, nous avons proposé à la bonne vingtaine de personnes présentes de participer à un atelier de réflexion sur les besoins, les envies, les préoccupations et les idées d’amélioration de chacun. Ce « marché aux idées », qui s’est tenu sous la forme de grands panneaux thématiques sur lesquels chacun-e pouvait inscrire ses propositions et remarques diverses, a très bien fonctionné et nous a permis de dégager les grandes lignes pour notre action à venir.

Les propositions récoltées peuvent être regroupées en cinq grands thèmes :

1) L’aménagement/équipement du centre-ville, régulation trafic, vitesse, stationnement…

2) La cohabitation et la sécurité au centre-ville (usage place du Marché, vivre ensemble)

3) L’entraide et la solidarité (site Internet proposant de l’entraide, des débats, et des échanges de services)

4) L’animation (Fête de quartier, animation du Square, rencontres intergénérationnelles)

5) Divers (amélioration de la gestion des déchets,…)

Des groupes de réflexion et de coordination sur chacun de ces cinq thèmes ont été constitués et pourront servir de relais notamment entre les habitants et les autorités concernées.

Et comme il a été question ce soir au Conseil du mandat de Rel’aids destiné à faire évoluer la situation sur la place du Marché, il me paraît intéressant de vous dire deux mots encore de ce qui s’est dit et fait sur ce thème-là lors de nos deux dernières réunions Cœur de Ville.

En effet, la cohabitation des habitants de la place du Marché et des divers usagers de la place est un des thèmes qui a suscité un grand intérêt chez nos membres.

Nous tenons tout d’abord à vous informer que deux personnes de la section Rel’aids étaient présentes lors de nos deux dernières réunions et qu’elles ont participé activement à la discussion sur la place du Marché. Elles ont pu entendre ainsi les habitants présents et prendre note de leurs idées et remarques.

Ensuite, il est ressorti des discussions suscitées les propositions suivantes :

– Certains membres de l’association de quartier seraient prêts à participer activement, dans le cadre de l’action de Rel’aids, à l’amélioration de la situation sur la place du Marché.

Parmi les propositions concrètes recueillies figuraient celle d’aller à la rencontre des « habitués » de la place, ainsi que celle de constituer un groupe de « médiateurs de rue » qui associerait les habitants intéressés.

Cet axe de réflexion comporte également un volet « aménagement/équipement » que nous transmettrons volontiers à la Municipalité (amélioration de l’éclairage des rues et des petites cours pour éviter le trafic, meilleure signalisation des W-C publics, …).